Matériaux de construction : la paille vaut-elle mieux que la fibre de bois ?

Il existe plusieurs méthodes de construction écologique dans le monde entier. Pour préserver l’écosystème, il est essentiel de bien choisir les matériaux de construction. Aujourd’hui, la paille est utilisée pour alimenter les animaux. Est-il intéressant de l’utiliser comme matériau de construction ? Quels sont ces inconvénients en tant que matières de construction ?

Les avantages de la construction en paille

Par rapport à ses performances, la paille est moins chère. C’est un matériau pour bâtir une maison écologique. L’avantage de la maison en paille, c’est qu’il envisage de budget très raisonnable. La dure de construction est plus courte. La construction n’exige pas beaucoup d’expérience en bâtiment. Vous pouvez vous-même construire votre maison pour éviter les frais de main-d’œuvre. La paille est un matériau non toxique. Il n’y a aucun effet à la propreté de l’air. Une autre qualité aussi, c’est qu’elle est un matériau propre. La paille est un excellent isolant phonique et thermique. La paille est biodégradable. C’est aussi un matériau naturel, renouvelable, très peu transformé et abondant.

Les inconvénients de la construction en paille

L’inconvénient majeur de l’isolation en paille demeure l’humidité. La paille souffre d’une faible résistance à l’humidité et à l’eau, comme la plupart des isolants naturels. Afin de s’assurer que la paille ne se détériore pas, il est important de faire preuve d’une certaine prudence. Si les conditions requises se trouvent réunies, l’isolation à la paille a la capacité de durer très longtemps. Une exposition excessive à l’humidité compromet sérieusement cette durabilité. Pour éviter cette situation, suivez quelques recommandations : avant la pose, asséchez le mur, établissez une couche de protection, ne mettez pas les bottes de paille directement en contact avec le sol.

Pourquoi la construction en fibre de bois est-elle moins intéressante ?

Les isolants en fibre de bois présentent beaucoup d’inconvénients. En tant que matière végétale, lorsque le bois est au contact avec l’eau ou toute autre forme d’humidité, il n’est plus performant. C’est-à-dire que l’eau rend le bois moins résistant. En outre, il existe un risque réel de dommages liés à l’utilisation des fibres de bois en raison de leur grande inflammabilité. Concernant le prix, ils sont plus élevés que les matières synthétiques et les matières minérales. Toutefois, les fibres de bois ont aussi des avantages. Elles protègent contre les bruits aériens et les bruits d’impacts. Également, ils sont recyclables et ils font partie aussi de la catégorie la plus respectueuse de la santé des habitants telle que de l’environnement.

Comment réutiliser l’eau de pluie au quotidien ?
Comment limiter ses dépenses en chauffage ?