Quels travaux sont à réaliser en priorité ?

La consommation énergétique d’une habitation peut être réduite et optimisée en réalisant un ou plusieurs travaux de rénovation. Les habitations énergivores nécessitent plusieurs travaux afin de respecter les normes imposées par la COP 21, mais un circuit de rénovation doit être planifié au préalable pour identifier les travaux prioritaires. Un diagnostic réalisé par un expert permettra notamment de déterminer le potentiel énergétique du logement et aménager l’intérieur avant d’initier les rénovations.

Isoler le toit et les murs

L’isolation du toit reste au top des travaux prioritaires par défaut car celui-ci est le principal responsable de la déperdition d’énergie. Dès lors que l’aménagement de l’espace et l’audit technique ont été effectué, les combles peuvent être directement préparés pour accueillir des isolants au détriment de la surface habitable. Sa rénovation demande ainsi une analyse de l’architecture du logement car elle implique une isolation à l’intérieur à travers des combles aménagés, et une isolation par l’extérieur plus efficace mais onéreuse.

La rénovation des murs peut directement suivre celle du toit car ils correspondent à la second échappatoire de calories. L’opération est similaire à l’isolation du toit du fait qu’elle requiert une rénovation interne ou externe, et isoler les murs par l’extérieur reste la meilleure option en termes financier et esthétique.

Rénover la ventilation et les fenêtres

La circulation de l’air est essentielle afin de maintenir une qualité d’air intérieur idéale tout en évacuant l’humidité. La mise en place d’un système de ventilation mécanique permettra de renouveler l’air ambiant tout en réduisant le rejet de chaleur produite par le chauffage vers l’extérieur. En effet, un renouvellement trop agressif de l’air peut contribuer à augmenter la consommation d’énergie du chauffage, et un contrôle dynamique du système de ventilation est indispensable.

Les fenêtres engendrent également une perte de chaleur et peuvent être rénovées en installant des fenêtres double ou triple vitrage. Cette rénovation énergétique élimine d’ailleurs les sensations de paroi froide au sein d’une pièce.

Le système de chauffage

Le chauffage actif de la maison est une rénovation importante à initier si le système présent est obsolète. La rénovation énergétique du dispositif de chauffage se fait généralement en remplaçant l’installation présente avec une solution plus performante comme une pompe à chaleur ou bien une chaudière à condensation. Les systèmes de chauffage privilégiant les énergies renouvelables sont d’ailleurs recommandés dans le cadre d’une rénovation énergétique.

Il faut noter que la modification du chauffage doit se faire dans la phase finale du circuit de rénovation car celui-ci s’articule avec d’autres formes de rénovations pour fonctionner de manière optimale.

Rénovation énergétique : à quelles aides puis-je prétendre ?
Astuces : comment choisir un bon prestataire de travaux énergétiques ?