La production de l’électricité en France : enjeux et stratégies

production de l'électricité

La production est une première étape d’une chaîne de valeur de l’électricité. En fait, l’électricité peut être faite à partir de diverses sources, dont certaines ont un plus grand impact sur l’environnement que d’autres. Si les énergies fossiles imposent encore abondamment la scène internationale, qu’est-ce qu’on peut dire de la production d’électricité, notamment en France ?

Les différences sources pour produire de d’électricité

Toutes les sources d’électricité résultent d’énergie primaire (pétrole, bois, gaz naturel, etc.) qui existe directement dans la nature et qui est convertie en énergie secondaire produite par l’homme (comme les centrales thermiques qui convertissent l’énergie thermique en électricité). Une fois générée, elle doit être transportée là où elle est consommée. L’électricité que les consommateurs obtiennent est nommée énergie finale. Il existe différentes formes d énergie : mécanique, thermoélectrique, photovoltaïque, et gravitaire. Certaines technologies de production d’électricité ont plus d’un siècle, comme les centrales électriques au charbon, tandis que d’autres sont plus récentes, comme la géothermie pour la biomasse, dont l’utilisation de l’énergie géothermique avantages et inconvénients sont toujours présents. Certains sont encore en développement et pourraient bouleverser le paysage de la production d électricité, comme les fours solaires, les centrales marémotrices ou plus généralement les méthodes de gazéification de la biomasse.

Le nucléaire est une source majoritaire de production en France

L’énergie nucléaire est la principale source de production d’électricité en France. La France compte 58 réacteurs répartis sur 18 centrales. Le nucléaire est profondément ancré dans la culture électrique française. Développé dans les années 1950 et 1960, il prend véritablement son essor sous l’égide de Valéry Giscard d’Estaing dans les années 1970 après la crise pétrolière. Mais aujourd’hui, l’industrie nucléaire est interpellée par le mouvement écologiste, dont les voix se focalisent de plus en plus sur la question. Comme certaines autres puissances nucléaires, la France a développé l’énergie nucléaire civile à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Pourtant, l’histoire de l’atome française commence bien avant 1945, avec des personnalités scientifiques célèbres comme Marie Curie. Elle est après transmise aux écoles qui forment des générations d’ingénieurs. On peut alors parler de la vraie culture nucléaire en France. Le parc nucléaire français comprend 58 réacteurs répartis sur 19 sites. Ils sont tous de deuxième génération. Autrement dit, ils sont fabriqués avec la même technologie, utilisant de l’eau sous pression pour transporter la chaleur des réactions nucléaires. Douze réacteurs sont désormais fermés, dont neuf en cours de destruction. D’autres verront leur longévité prolongée dans les grandes opérations de refit. La quasi-totalité des réacteurs français a été construite entre les années 1960 et 1980, et nombre d’entre eux ont atteint la fin de leur vie utile.

Les énergies fossiles constamment utilisées en France

Début 2016, EDF a averti la fermeture de ses centrales au fioul, deux tranches à Porcheville dans les Yvelines et Cordemais en Loire-Atlantique, en 2018. L’annonce fait suite à la fermeture de deux centrales à Gard Aramon en avril 2016. Au final, la fermeture de ces centrales thermiques a entraîné une perte de capacité de 5,2 GW, soit presque une moitié du parc thermique d’EDF. Les centrales thermiques réjouissent toujours un rôle important, car elles peuvent être démarrées très rapidement. Elles sont la solution pour atténuer les pointes de consommation, même s’ils sont particulièrement polluants. Ils soulèvent également la question de la souveraineté de l’énergies non renouvelables. En fait, la France doit introduire des matières premières utilisées pour faire fonctionner ces usines. Les énergies renouvelables, de plus en plus choisies par les pouvoirs publics et les citoyens, ont connu l’essor important ces dernières années. Si l’énergie nucléaire reste profondément ancrée dans la culture française, le climat et la taille de la France ont le potentiel d’être un moteur du développement des énergies renouvelables.

L’énergie mixte en France

Le mix énergétique fait référence à la répartition des différentes sources d’énergie (hydraulique, nucléaire, éolienne, solaire, etc.) utilisées pour produire de l’énergie, c’est-à-dire de l’électricité. En effet, pour répondre à ses besoins énergétiques, chaque pays utilise de l’énergie dans des proportions différentes, que ce soit par la production nationale ou par les importations. En France, la production d’électricité est souvent dominée par l’énergie nucléaire, qui figure près des trois-quarts de la production totale. L’essentiel du nucléaire dans un mix énergétique se développe par des choix stratégiques passés, comme le programme nucléaire civil déployé de 1958 à 1970. Il s’agit d’un mix énergétique assez primitif, et environ 70 % de la production mondiale d’électricité est imposée par les énergies fossiles. En effet, le système de production nucléaire a été promu après le premier choc pétrolier en 1973 pour réduire la dépendance énergétique, lui permettant de couvrir l’essentiel de la consommation de la France tout en exportant de l’électricité vers l’Europe. Aujourd’hui, la France compte 19 centrales nucléaires pour 58 réacteurs. De plus, 2020 a vu quelques changements dans le mix électrique en France. En fait, le contexte de crise sanitaire a conduit à une baisse de la production d’énergie nucléaire du fait de la détérioration de la disponibilité des centrales nucléaires, mais a également conduit à la baisse de la production de chaleur fossile au bénéfice de l’éolien. En effet, l’éolien sera la troisième source d’électricité de France, avec une production de 39,7 TWh avec 37,6 TWh d’origine thermique, derrière l’hydraulique et le nucléaire.

Les panneaux solaires pour votre maison : le guide complet
Comment trouver le contrat d’électricité le moins cher en quelques minutes ?